C’est un gros travail une remise de chien guide !

http://elevechienguide.com/cest-un-gros-travail-une-remise-de-chien-guide
Suivez-nous dans l'aventure !
RSS
Facebook
Facebook
Google+
Google+
http://elevechienguide.com/cest-un-gros-travail-une-remise-de-chien-guide/
Twitter
Visit Us
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest

Igor, Nicolas et Laetitia sont maintenant à Montpellier, les choses ont bien commencé comme me le raconte Nicolas :[pullquote align= »full » cite= » » link= » » color= » » class= » » size= » »]Très bon Igor, il a super bien travaillé ! On a fait le parcours de la maison jusqu’au tramway, Laetitia m’a montré pour qu’il sache bien donner le quai et le banc. Ensuite retour vers la maison en passant par un autre chemin pour le détendre. Il a très bien fait les contournements des voitures garées , les conteners et poubelles, et même des pièges comme les branches de haie qui débordent sur la rue. Ici c’est légion les propriétaires qui ne savent pas que c’est tailler leur clôture, mais bon il faut faire avec ! Il m’a surpris pour gérer les hauteurs, j’avais jamais vu ça jusqu’à présent c’est difficile pour un chien de gérer à hauteur de tête d’homme. [/pullquote]

Que je suis fière de mon petit protégé !

Pour vous donner un peu de contexte, à l’école de chiens-guides de Toulouse la remise se passe en deux temps :

  • Le maître vient à Toulouse et passe quelques jours à l’école. Il s’agit de commencer l’attachement du chien au maître et l’éducatrice va reprendre toutes les bases de la théorie et de la pratique du guidage en dehors du contexte habituel du maître, en terrain inconnu pour Nicolas, mais connu pour Igor.
  • Puis l’équipe repart vers le domicile du maître pour s’entraîner sur place et apprendre les trajets que le chien et le maître feront tous les jours. Là c’est le contraire. Le chien ne connait pas, mais le maître est en terrain connu. Il faut que le chien apprenne les trajets habituels : aller au travail, aller chez le docteur, les magasins, les lieux de détente pour le chien, aller à la gare, au centre-ville, la poste, la banque, tout ce qui est jugé utile pour ce maître et ce chien.

Ces 15 jours de remise sont très intenses. Des sorties plusieurs fois par jour, de nouveaux apprentissages, 8 heures de travail individuel avec l’éducatrice tous les jours, ça n’arrête pas. Malgré tout, Laetitia et Nicolas ont pris le temps de m’envoyer plusieurs messages pour me tenir au courant. Par exemple je sais qu’Igor et Axo s’entendent très bien. Je sais que la maman de Nicolas aime beaucoup Igor. Le matelas que j’ai fait pour Igor rentre bien dans le panier d’Igor et que c’est là qu’il a dormi. Igor n’a pas voulu manger hier matin mais qu’il s’est rattrapé hier soir.

Mon travail en tant que famille d’accueil est terminé, en tout cas pour ce qui est d’Igor. Mais j’ai beaucoup de chance que Nicolas et Laetitia me fassent partager la suite de l’histoire parce que c’est là que je vois que tout le travail que j’ai fait pour donner à Igor les bases de l’éducation est bien utile. Merci et bonne route à tous les deux !

C'est un gros travail une remise de chien guide
Igor et Nicolas au restaurant Quick

Laisser un commentaire