Deuxième suivi avec Céline

Massaï sur l'escalator plat
Suivez-nous dans l'aventure !
RSS
Facebook
Facebook
Google+
Google+
http://elevechienguide.com/deuxieme-suivi-celine/
Twitter
Visit Us
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest

Deuxième suivi avec Céline

Quelle journée ! Déjà, il pleut, ce qui met tout le monde de mauvaise humeur. Ensuite je suis crevé moi, je grandis comme un élastique et c’est fatiguant tout ça !

Maman a dit, c’est l’heure d’aller voir Céline, mon éducatrice. Elle est sympa Céline, elle a éduqué tellement de chiens (presque 30 !) qu’elle parle chien maintenant.

Céline éducatrice et Massaï

Nous sommes allés dans la galerie marchande d’Auchan. Pour commencer, mettre le gilet. Igor en avait peur. Moi, no problem! Ensuite il a fallu prendre l’escalator plat. Vous savez, le truc qui faisait peur à Igor ? Ben moi même pas peur, je l’ai fait du premier coup !

Massaï sur l'escalator
Première fois sur l’escalator plat.

Ensuite il a fallu entrer dans la galerie marchande. Bon, là, c’est étrange : il y a des gens partout, certains se poussent comme s’ils avaient vu le diable, d’autre me tombent dessus pour me caresser. Céline a gentiment dit « c’est un chien qui travaille, il ne faut pas le caresser. » Je ne sais pas si maman va s’habituer à dire ça. Elle va essayer, dit-elle. Il n’y a pas que moi qui dois apprendre des choses !

J’ai un peu reniflé, j’ai essayé de faire caca à l’intérieur mais Céline est rapide et m’a pris au bras pour aller faire dehors (mais bon, j’ai quand même fait pipi dans la galerie, Céline a nettoyé tout ça avec son sopalin, ni vu ni connu 😉 ) mais surtout j’ai regardé partout et j’ai gardé la queue en l’air comme un guerrier qui n’a pas peur.

Massaï dans la galerie marchandeCéline dit que c’est super parce que je regarde tout, je remarque tout, mais je ne prends pas peur. Elle a bien raison de remarquer que je suis très fort ça compense pour mes pipi intempestifs !

Ensuite retour à l’école de chiens guides de Toulouse et j’ai joué avec une petite chienne qui a le même âge que moi mais dont maman ne se souvient pas du nom. Elle a une mémoire de poisson rouge pour les noms maman, il faut le savoir. La petite chienne était gentille mais ne voulait pas jouer avec moi. Par contre le grand Berger Allemand, super, il voulait jouer avec moi, lui !

Massaï et une jeune chienne

Massaï joue avec un berger allemand futur chien guide

Et ensuite, après toutes ces aventures formidables, maman a dit on rentre à la maison. Eh bien, ni une ni deux, j’ai dormi tout le long. C’est fou comme j’ai appris des choses en 13 jours, depuis que je suis chez Annie ! Au début je hurlais dans la voiture et dans le vari-kennel. Là, je dors comme un ange 🙂

Massaï dort en voitureBonne nuit les humains, je me repose !

 

Laisser un commentaire