Le travail de mon éducatrice canine

Suivez-nous dans l'aventure !
RSS
Facebook
Facebook
Google+
Google+
http://elevechienguide.com/le-travail-de-mon-educatrice-canine/
Twitter
Visit Us
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
Massaï attend son tour chez le vétérinaire.
Massaï attend son tour chez le vétérinaire.

Le travail de mon éducatrice canine

J’ai maintenant 12 semaines et que d’aventures aujourd’hui ! Maman m’a amené voir Céline, mon éducatrice canine, et j’ai super bien travaillé. Il faut dire que mon éducatrice est très forte, presque aussi forte que moi, le grand guerrier Massaï !

Je vous raconte : j’étais un peu raplapla ce matin parce qu’hier soir chez nous il y a eu un « accident de gamelle ». Je me suis mis la panse comme un gros melon en volant les croquettes de Luna. Quand elle s’en est rendue compte maman a dit : « t’es fou, tu vas être malade ! » Mais non, je n’ai pas été malade, je suis solide, moi ! Par contre, aujourd’hui, entre la chaleur et l’accident de gamelle, pas motivé. Peut-être que maman avait raison, il faut y aller doucement avec les gamelles. Mais, il ne faut pas s’inquiéter pour moi, j’étais prêt à affronter beaucoup de grandes premières !

Six premières expériences avec mon éducatrice canine

                    C’était ma première fois dans le métro. Vous savez ce que ça m’a fait ? Rien du tout ! J’ai suivi maman et mon éducatrice, en 2 minutes j’étais assis et en 3 minutes j’étais couché. Céline a dit que ça veut dire que je me sens bien dans le métro. J’ai regardé les gens, c’est sympa le métro.

 

 

Le petit Massaï va dans le métro pour la première fois.
Le petit Massaï va dans le métro pour la première fois.
                Puis on a été à la gare SNCF, et bien là j’ai pris mon premier escalator. Et là, vous savez ce que ça m’a fait ? Encore rien ! Maman est passée en premier avec son appareil photo, Céline et moi l’avons suivie. Ça me plait l’escalator, c’est plus facile que l’escalier !

 

Le petit Massaï prend son premier escalator.
Le petit Massaï prend son premier escalator.

Et là je me promène dans la gare SNCF, il n’y avait pas trop de monde. Il parait que c’est la grève. Il va falloir qu’on m’explique quand les chiens guides font la grève, je veux pouvoir expliquer ça à mon futur maître !

La première visite de Massaï à la gare SNCF. Quelle chaleur !
La première visite de Massaï à la gare SNCF.
              Vous savez ce qu’il y a à la gare SNCF ? Des quais. Et du vide aussi ! J’ai regardé le vide du quai et j’ai pas eu peur ! Roah !!!
Le petit Massaï regarde le vide du quain de la gare.
Le petit Massaï regarde le vide du quai de la gare.

Il y a aussi des trains à la gare SNCF, un train c’est un gros monstre plein de gens. Celui-là rentrait en gare lentement, mais avec beaucoup de bruit quand même. Même pas peur !

Massaï rencontre un train pour la première fois.
Massaï rencontre un train pour la première fois.

Et enfin, maman m’a amené chez le vétérinaire, le docteur Guigui qui m’a trouvé en pleine forme. Il m’a aussi fait une piqure le méchant, mais je n’ai pas pleuré parce que je suis fort. Par contre quand il m’a manipulé pour voir si mes hanches vont bien, je n’ai pas trop aimé. Elles vont bien au fait, mes oreilles aussi, mes yeux aussi, il m’a trouvé un peu gras (voir « accident de gamelle » plus haut), mais c’est tout bon, je suis bon pour le service pour l’instant !

Massaï est examiné par le docteur Guigui.
Massaï est examiné par le docteur Guigui.

C’est beau le travail d’une éducatrice canine, non ? Elle me montre comment les choses marchent ! En plus elle lit dans mes pensées. Elle sait que quand je fais des petits aboiements sans raison c’est que je m’impatiente et que je voudrais bien bouger. Elle a montré à maman qu’il faut que j’apprenne la patience parce qu’un chien guide ça doit savoir attendre qu’il se passe quelque chose. Toujours prêt, comme les scouts, mais calmement. On va s’entraîner.

Voilà, maman dit que c’est l’heure de la balade du soir à la fraîche, alors j’y vais. À bientôt !

 

 

 

 

Laisser un commentaire