Massaï doit apprendre à mieux supporter la solitude

Suivez-nous dans l'aventure !
RSS
Facebook
Facebook
Google+
Google+
http://elevechienguide.com/massai-doit-apprendre-a-mieux-supporter-la-solitude/
Twitter
Visit Us
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest

J’ai récupéré Massaï à l’école de chiens guides de Toulouse ce matin. Un grand merci à sa famille d’accueil de vacances qui se sont super bien occupés de lui !

Massaï a maintenant 5 mois et a bien grandit. Je ne l’ai pas vu pendant 3 semaines il est plus long, mais toujours aussi fin, mais il n’est pas encore à la taille adulte. Nous avons fait un suivi avec son éducatrice, Céline, avec une petite balade en ville.

Massaï l'élève chien guide à l'âge de 5 mois
Massaï à l’âge de 5 mois

Massaï est tout à fait à l’aise en ville, il n’a peur ni de l’escalator, ni des ascenseurs, ni du monde, il est cool. Par contre, il est tellement près de l’homme qu’il supporte mal de rester seul (ou même en compagnie  d’autres chiens mais sans humains).

Ma consigne de travail pour les 3 semaines qui viennent c’est de lui donner des occasions de rester seul petit à petit. J’ai bien compris le jour où il est arrivé chez nous que c’est un chien collant. Je ne peux pas faire un pas sans qu’il se lève pour me suive. Et s’il ne me voit pas, il pleure. C’était 100% normal à 8 semaines, mais à 5 mois, il faut qu’il fasse des progrès, vous ne croyez pas ?

Je vais donc devoir le forcer à rester seul quelques minutes ici et là en augmentant la « difficulté » progressivement. Depuis que j’ai commencé d’écrire ce blog il est dehors seul et il ne pleure pas. Il va falloir que je lui interdise d’entrer dans la salle de bains avec moi, que je ne le laisse pas forcément rester dans le bureau avec moi, ou inversement que je le laisse seul dans le bureau de temps en temps. Ça me semble faisable sans trop de difficulté.

Céline va aussi le prendre à l’école une nuit ou deux toutes les semaines lorsqu’elle rentrera de vacances pour qu’il s’habitue à y passer la nuit. Ses deux premières nuits il a pas mal pleuré et abboyé bien qu’il était en box avec un copain chien plus adulte pour le rassurer. Là aussi il va s’habituer avec la pratique.

Bref, Massaï doit grandir dans sa tête et surtout apprendre à supporter la solitude parce que son futur maître ou maîtresse devra certainement le laisser seul de temps en temps, et le chien guide doit savoir gérer ces moments là comme un grand guerrier Massaï !

Massaï assis près de Céline au marché Victor Hugo de Toulouse

Laisser un commentaire