Premier billet de Nicolas : Igor, une affaire qui marche !

Nicolas en gros plan profil gauche et grand sourire
Suivez-nous dans l'aventure !
RSS
Facebook
Facebook
Google+
Google+
http://elevechienguide.com/premier-billet-de-nicolas-igor-une-affaire-qui-marche/
Twitter
Visit Us
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest

Merci Nicolas de venir nous parler d’Igor !

 

Bon on va commencer !

Troisième vie de couple déjà ? euh ! non pardon, d’équipe ;

Une équipe avec Igor depuis ce 26 octobre 2015 date officielle de stage de remise à Toulouse.

Ce chien est particulier, comme vous le savez depuis un moment en lisant les pages de ce blog :

« C’est un labraniche », dont je suis devenu une victime involontaire de la question la plus fréquente qu’on me pose dans la rue : « c’est quoi la race de ce chien ? »; c’est normal, il est costaud, une coiffure un peu à la « Bob Marley » comme disait son éducatrice Leaticia.

Nicolas assis près du jet d'eau, on voit bien le poil labraniche d'Igor

 

Pour moi, c’est un chien qui m’a redonné l’envie de sortir à nouveau sans crainte, et de retrouver de la solidité de travail en équipe. En effet, ce type de chien, 5e chien-guide en France si les chiffres sont exacts, parait alier le caractère du Labrador relativement robuste et volontaire pour faire un travail le mieux possible, et allez disons le … un peu de caractère de caniche royal ; vous savez le chien qui aboie on ne sait pas trop pour quelle raison !

Certains l’entendent aboyer dans mon bureau au travail ; d’autres dans mon jardin (souvent avec un aboiement spécial signifiant selon mes recherches personnelles qu’il veut que Axo mon précédent à la retraite joue avec lui et ne se couche pas pour faire son « fatigué « ) ; moi je rajoute que je l’entends même la nuit ! Bon là on atteint le son du loup presque. Bon du moment que je dors, je me sens en sécurité, gare aux cambriolleurs…

Qu'il soit au travail ou non, Igor veille.

Igor 4 mois après :

Le rodage passé, (waf Igor : Tu crois qu’il y a eu un temps de rodage ? moi rien vu)

Il apprend toujours de nouveaux parcours, progressivement (Waf Igor : ouais entre une récompense et le cliker !), je sais que nous formons une belle équipe. D’ailleurs, il me faut remercier l’école de Toulouse qui a su trouver le chien le plus proche de ce que je pouvais attendre, même si j’ai dû faire mes preuves !

La suite, au prochain article !

Nicolas et Igor près du tram, tout est à plat, Igor et Nicolas se repèrent aux lignes pédotactiles
Cette photo illustre l’une des difficultés qui se présentent à Montpellier : le tram est à plat, à même la chaussée, sans aucune dénivélation. Nicolas et Igor suivent les lignes pédotactiles pour ne pas dévier vers les rails.

 

 

Laisser un commentaire