Le caniveau

Igor dans les bras de Laetitia
Suivez-nous dans l'aventure !
RSS
Facebook
Facebook
Google+
Google+
http://elevechienguide.com/le-caniveau/
Twitter
Visit Us
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest

Je savais qu’Igor devait apprendre à faire dans le caniveau depuis mon premier contact avec l’école de chiens guide de Toulouse et je savais que ça présenterait une difficulté parce que le caniveau le plus proche est à 50 m de chez moi. Mais Laetitia notre éducatrice a dit c’est simple, il suffit de porter Igor aux bras jusqu’au caniveau dès que je le sors de son vari-kennel le matin et il ça ira tout seul. Il y a eu un hic. Les premiers jours d’Igor chez nous il a plu sans arrêt et le caniveau était plein d’eau. Les jours où il n’y avait pas d’eau le chat Jack a décidé de nous attendre dans le caniveau et de bondir sur Igor pour jouer, puis aller sauter sur un mur, puis passer devant nous comme une bombe, bref, le chat–bien qu’adorable–n’a pas aidé les chose.

IMG_0817 compressed

Donc, les premier 15 jours j’ai laissé Igor faire sur une zone cimentée près du caniveau sans le laisser faire sur le trottoir parce que ça c’est crado. Je me disais tant que ce n’est pas sur l’herbe, ça ira. Et bien non. Laetitia veut caniveau. Elle a raison je pense, et en plus c’est son éducatrice, donc c’est à elle de décider. Je comprends bien les avantages du caniveau. La personne aveugle n’a pas l’obligation de ramasser (ce qui serait extrêmement compliqué je pense), les passants ne marchent pas dessus, le caniveau va aux égouts, bref, c’est idéal. Mais comment faire pour qu’Igor change ses habitudes ?

Laetitia a expliqué : porter Igor au caniveau dans les bras pour ses premiers besoins du matin, ne pas lui donner de mou, le remettre gentiment dans le caniveau s’il en sort, l’encourager. Il va pleurer et insister que c’est mieux sur le ciment mais non, il faut prendre le temps et rester au caniveau, il va finir par faire. Et s’il ne fait pas son caca, le ramener dans son vari-kennel et l’enfermer avec son eau et ses croquettes, puis attendre un peu et le ramener au caniveau au bras. Il faut prendre le temps et ne pas lâcher. OK.

C’est samedi aujourd’hui, j’ai le temps, je me suis dit qu’on allait y rester le temps qu’il faut. Et ça a marché ! 10 minutes plus tard nous avions pipi et caca dans le caniveau 🙂 Je lui ai tellement fait la fête que j’ai certainement réveillé les voisins, mais c’est pas grave, Igor sera un chien caniveau et le plus beau en plus !

IMG_7184 compressed

Laisser un commentaire